Le PADES a 5 ans !

20170208 - 20220208 : Le PADES à 5 ans - Vive la Guinée, Vive le PADES, Vive le Docteur Ousmane KABA

Interview du Docteur Ousmane KABA le 14 juin 2017 sur la chaîne Africa24 :

Suite à son exclusion, l’année précédente en 2016, du RPG Arc-en-Ciel, le parti du Président de la République de Guinée alors en exercice Alpha CONDÉ; le Docteur en économie Ousmane KABA, ancien ministre de l’Économie, a pris le 8 février 2017, la tête d’un nouveau parti politique : le PADES (Parti des Démocrates pour l’Espoir).

Une vidéo de Africa24TV.

Vœux 2022 du Secrétaire Fédéral du PADES France

Portrait de Lamine KONÉ

Lamine KONÉ
Secrétaire Fédéral du PADES France

« Chers compatriotes, chers amis,

Après la présentation des vœux de notre Président du PADES, Docteur Ousmane KABA qui met à l’honneur, nos militantes et militants à l’intérieur comme à l’extérieur de la Guinée, je veux vous souhaiter une très bonne année 2022.
L’année qui vient de s’écouler fut difficile et surprenante avec la prise du pouvoir de la junte le 5 septembre 2021. Depuis cette date, l’espoir s’amplifie dans notre camp.

Notre parti, le PADES, à sa tête notre Président Docteur Ousmane KABA, et nous même, demeurons toujours à vos côtés pour défendre les intérêts de la Guinée, et de chacune, et de chacun d’entre vous.
Belle et heureuse année 2022

Vive la Guinée
Vive le PADES
Vive Docteur Ousmane KABA
»

Portrait de Lamine KONÉ

Lamine KONÉ
Secrétaire Fédéral du PADES France

« Chers compatriotes, chers amis,

Après la présentation des vœux de notre Président du PADES, Docteur Ousmane KABA qui met à l’honneur, nos militantes et militants à l’intérieur comme à l’extérieur de la Guinée, je veux vous souhaiter une très bonne année 2022.
L’année qui vient de s’écouler fut difficile et surprenante avec la prise du pouvoir de la junte le 5 septembre 2021. Depuis cette date, l’espoir s’amplifie dans notre camp.

Notre parti, le PADES, à sa tête notre Président Docteur Ousmane KABA, et nous même, demeurons toujours à vos côtés pour défendre les intérêts de la Guinée, et de chacune, et de chacun d’entre vous.
Belle et heureuse année 2022

Vive la Guinée
Vive le PADES
Vive Docteur Ousmane KABA
»

Aide au développement en Afrique – la nouvelle doctrine française

Répartition de l'Aide Publique au Développement par pays prioritaire

Source Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères

L’Afrique, priorité de l’Aide Publique au Développement (APD) française

La stratégie de la France en Afrique s’inscrit désormais dans l’émergence d’une nouvelle doctrine en la matière, qui s’appuiera sur deux axes : l’aide au développement et la francophonie.

Cette politique se fonde dans le cadre fixé par la communauté internationale, en particulier le Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015 par l’Assemblée générale des Nations unies, l’Accord de Paris sur le climat et le programme d’action d’Addis-Abeba sur le financement du développement. Elle s’intègre également dans le nouveau consensus européen pour le développement adopté en 2017.

La France concentre son effort de solidarité en subvention dans 19 pays prioritaires, qui appartiennent tous à la catégorie des pays les moins avancés (PMA).

Ces 19 pays prioritaires sont situés sur le continent africain, à l’exception d’Haïti. Ils concentrent les financements les plus concessionnels, bénéficiant de la moitié de l’effort en subvention de l’État, et des deux tiers des subventions mises en œuvre par l’AFD.

L’Afrique est au cœur de la politique de développement française : elle est destinataire d’1/3 de l’APD bilatérale française (2,9 milliards d’euros en 2020), en hausse de +40% par rapport à 2019.

La France s’engage en priorité pour :

  • traiter les situations de fragilité et assurer la paix et la stabilité ;
  • soutenir l’égalité entre les femmes et les hommes, grande cause du quinquennat ;
  • renforcer les efforts pour l’éducation et la formation professionnelle ;
  • agir pour la lutte contre le changement climatique et la biodiversité ;
  • maintenir une action résolue en faveur de la santé.

Les 19 pays prioritaires de la politique de développement de la France ont bénéficié en 2019 d’1,6 milliards d’euros d’APD française : le premier bénéficiaire était le Sénégal (281 millions d’euros), suivi de l’Éthiopie (158 millions d’euros), du Mali (145 millions d’euros) et du Burkina Faso (137 millions d’euros).

Le français, langue la plus parlée en 2050

Le nombre de francophones devrait tripler d’ici trente ans du fait de l’explosion démographique africaine à venir. Cela va procurer au français le statut de première ou seconde langue la plus parlée dans le monde (5e actuellement). Cet actif devrait permettre à l’Hexagone de disposer d’un immense pouvoir d’influence que peu de pays pourront se vanter d’égaler.

L’APD française a atteint 12,8 milliards en 2020 et poursuivra sa hausse en 2021. Les députés ont inscrit dans la loi que la France « s’efforcera » en « 2025 » de consacrer « 0,7 % de son revenu national brut » à l’APD.

Sources Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, France 24, Le Point.

La filière ananas en Guinée

En Guinée, la transition est en cours entre une agriculture de subsistance et une agriculture dite « professionnelle », pouvant contribuer de manière significative au développement économique et social des ménages ruraux. Cette transition est portée par le développement de nouveaux marchés, et donc par le renforcement de certaines filières agricoles comme celles de la production d’ananas et de mangues.

La filière ananas en Guinée avait connu son apogée dans les années 1950 où elle produisait jusqu’à 50 000 tonnes et exportait alors vers la France, s’octroyant à cette époque la première place producteurs/exportateurs ouest-africain. Mais, après l’indépendance, la production s’est effondrée. La fermeture du marché français découragea les planteurs. La collectivisation des terres désorganisa la production. En 2015, les exportations sont à leur plus bas niveau.

En 2016, la Guinée ne produit plus que 9 000 tonnes d’ananas et se situe désormais derrière la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria en Afrique de l’Ouest et loin derrière les géants costaricain, thaïlandais et brésilien qui dominent le marché mondial.

Ces dernière années, la Guinée essaie de relancer cette activité. Par l’intermédiaire de la fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée par exemple, qui avait organisé le financement et la distribution d’engrais et de matériels d’irrigation propices à cette culture dès avril 2018 …

La Guinée dispose de nombreux atouts, comme dans la région de Kindia, où l’on trouve la combinaison idéale d’eau et de soleil, une température stable entre 25 et 30 degrés, ainsi que des sols sablo-limoneux. Enfin, la Guinée produit l’une des meilleure variété d’ananas : la fameuse « Baronne de Guinée », qui a fait les beaux jours de l’agriculture guinéenne comme rappelé plus haut.

Dans le monde, environ 80% des ananas produits sont absorbés par le marché de la transformation. C’est un secteur encore balbutiant en Guinée, mais dont le développement pourrait résoudre une partie du problème des pertes post-récoltes.

Rencontre avec une jeune entrepreneuse qui s’est lancée dans la transformation de mangues et d’ananas, Mme Fatoumata CISSOKO …

En 2013, avec seulement $260 Fatoumata CISSOKO lance les établissements Fatou & Kadija, un atelier de séchage de fruits. À la fin de ses études elle rejoint sa mère pour l’aider à la plantation et remarque assez vite qu’elle perdait beaucoup de produits. Des pertes qui pouvaient atteindre jusqu’à 20 % de la production.

Fatoumata CISSOKO a mis en place un procédé de transformation des ananas qui permet de diminuer ces pertes : tri, lavage, épluchage et découpage en fines tranches, ni trop épaisses, ni trop fines, pour ne pas se casser. Cette production est ensuite placé dans un séchoir électrique, don de la Banque Mondiale via le programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO). L’électricité n’est pas stable en Guinée et afin d’en limité sa dépendance, Fatoumata CISSOKO est en train d’associé à ce séchoir des panneaux solaires. En 2 jours, sans rien perdre de leur valeur nutritionnelle les tranches d’ananas sont prêtes et peuvent se conserver ainsi plus d’un an sans additif ni conservateur.

« Les fruits séchés sont très prisés en Occident, et la demande est forte aussi au niveau de l’Afrique du Nord. Comme notre Baronne est de bonne qualité, cela fait que les gens sont tentés de consommer l’ananas séché », assure Fatoumata CISSOKO.

La boîte de 100 grammes et vendue l’équivalent de 2,5 dollars dans le pays. Cela permet de dégager un chiffre d’affaires annuel de 15 à 20 000 euros pour les établissements Fatou & Kadija et de faire travailler une vingtaine de personnes dans ce secteur en pleine expansion qui n’exclu pas d’autres diversifications comme l’édification d’usine de jus de fruits …

Sources RFI, TV5 Monde

Corruption en Afrique : Vincent Bolloré plaide coupable mais n’évite pas le procès

Vincent BOLLORÉ en 2013 à une conférence globale de l'UNESCO

Vincent BOLLORÉ en 2013, à la Global Conference qui se déroulait au Siège de l’UNESCO à Paris.

Vincent BOLLORÉ, l’homme le plus puissant d’Afrique francophone a plaidé coupable de corruption devant le tribunal judiciaire de Paris, vendredi 26 février 2021, dans une affaire de « corruption » dans l’enquête sur des concessions portuaires en Afrique de l’Ouest.

Au terme d’une enquête confiée en 2013 à des juges d’instruction et de deux mois de négociations avec le Parquet national financier (PNF), Vincent BOLLORÉ, Gilles ALIX, directeur général du groupe Bolloré, et Jean-Philippe DORENT, directeur international de l’agence de communication Havas (filiale de Bolloré) avaient accepté une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) et le paiement d’une amende de 375 000 euros, a révélé vendredi l’hebdomadaire l’Obs.

La CRPC – sorte de « plaider-coupable » à la française – repose sur un accord entre le Parquet et l’auteur d’une infraction, qui reconnaît sa culpabilité et paie une amende.

Mais un juge doit ensuite donner son feu vert lors d’une audience en présence du ministère public, des mis en cause et de leurs avocats.

Les juges d’instruction ont établi que le magnat des médias et son groupe avaient payé 300 000 euros de dépenses de communication au Président togolais Faure GNASSINGBÉ, afin d’obtenir des contrats et avantages fiscaux. Vincent BOLLORÉ a reconnu avoir utilisé les activités de conseil politique de la filiale Havas pour décrocher les gestions non seulement du port de Lomé capitale du Togo mais aussi celui du port de Conakry en Guinée au bénéfice d’une autre filiale, Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV.
SDV avait obtenu la gestion du port de Conakry quelques mois après l’élection à la présidence guinéenne d’Alpha CONDÉ fin 2010 et avait remporté la concession à Lomé peu avant la réélection en 2010 au Togo de Faure GNASSINGBÉ. Ces deux personnalités politiques étaient alors toutes deux conseillées par Havas pour leur campagne électorale.

En 2016, le quotidien français Le Monde relayait les propos du Président guinéen Alpha CONDÉ : « Bolloré remplissait toutes les conditions de l’appel d’offres. C’est un ami, je privilégie les amis. Et alors ? ».

Les protagonistes de l’affaire avaient obtenu en juin 2019 l’annulation par la cour d’appel de Paris de leur mise en examen pour une partie des infractions concernant la Guinée, pour cause de prescription.

Vendredi, le procureur du PNF a souligné que l’amende de 375 000 euros acceptée par les trois hommes d’affaires correspondait à la peine d’amende maximale encourue. « Cette peine prend en compte la gravité des faits à travers le quantum maximal, leur ancienneté » et la clôture des poursuites pour le groupe Bolloré, a-t-il ajouté, écartant la possibilité d’une peine de prison, alors qu’ils risquaient jusqu’à cinq ans.

« Cette CRPC a été acceptée dans le cadre d’un règlement global, M. Bolloré est soucieux de préserver l’avenir du groupe et de ses salariés », avait de son côté assuré Me Olivier BARATELLI, avocat de l’industriel, du groupe et de M. Alix.

Mais à la surprise de la défense comme de l’accusation, la juge du tribunal judiciaire a rejeté l’accord.
« Les peines proposées par le procureur et acceptées par vous sont inadaptées » au regard de la gravité des faits et il est « nécessaire qu’ils soient jugés par une juridiction correctionnelle », a-t-elle dit aux trois hommes.

Sources AFP, Le Point, TV5 Monde, L’OBS.

Chronique d’Alain FOKA : Bolloré, coupable ?

C’est quoi la suite de cette affaire qui sent déjà la naphtaline ? Quel arrangement va t’on trouver pour le sortir de ce mauvais pas ? Quid des chefs d’Etat qu’il a incriminé lors de ces aveux ? Qu’est ce que ça change finalement ?

Une vidéo de la chaîne Alain Foka Officiel

Si vous souhaitez en savoir plus à propos de Vincent BOLLORÉ, nous vous conseillons la lecture du livre des journalistes Nicolas VESCOVACCI et Jean Pierre CANET auteurs de Vincent tout puissant.

Revue de presse du 26 février 2021

20210226 - Press Review

LIBRE OPINION

Aminata.com
Goby Condé creuse sa tombe !… Par Benn PEPITO

https://aminata.com/guinee-conakry-goby-conde-creuse-sa-tombe/

MATIÈRES PREMIÈRES

Guinée Live

Retour sur la gestion de la matière première dont le sous-sol de Guinée Conakry détient 1/3 des réserves mondiales : la Beauxite !

Bauxite : la tonne est vendue à 4 dollars aux chinois …

https://guineelive.com/2021/02/19/bauxite-la-tonne-est-vendue-a-4-dollars-aux-chinois/

Boké : “ […] la bauxite appartient aux chinois […] ” (Ibrahima KASSORY FOFANA)

https://guineelive.com/2020/07/22/boke-la-bauxite-appartient-aux-chinois-kassory/

IMMIGRATION / ÉMIGRATION

Libération

Alors que les Européens s’inquiètent de l’immigration africaine sur leur propre territoire, d’autres mouvements de population s’avèrent bien plus préoccupants pour la stabilité sociale et économique au sud de la Méditerranée. […]

https://www.liberation.fr/idees-et-debats/tribunes/afrique-les-quatre-vraies-crises-migratoires-20210226_YF7FVTDXVNDXVKJ6KMQ5GLFCEM/

Ebola de retour en Guinée ?

Le Virus Ebola

Créé par le microbiologiste du CDC Frederick A. Murphy

Rémy LAMAH, Ministre guinéen de la Santé, a tenu à s’exprimer quant au retour présumé du virus Ebola en Guinée. Une maladie qui se manifeste par la fièvre, des vomissements, diarrhées, hémorragies internes et externes, et qui présente un taux de létalité allant de 25% à 90% chez l’humain.

Le Ministre de la Santé a annoncé que des investigations étaient en cours afin d’obtenir la confirmation, ou non, que les malades actuellement pris en charge souffrent d’Ebola …?

Les premiers tests réalisés dans des laboratoires de la région forestière, où se sont manifestés les patients, auraient confirmés des cas d’Ebola.

« Les malades viennent tous de la sous-préfecture de Goueké, située à environ 45 kilomètres de Nzérékoré. C’est là-bas où les premiers cas sont survenus, mais depuis hier nous surveillons la situation. On a déjà pris toutes les dispositions avant même que les échantillons ne soient acheminés vers le laboratoire de Gueckedou pour une confirmation ou une infirmation des symptômes relatifs à cette fièvre hémorragique », a-t-il indiqué.

Le médecin Général Rémy LAMAH précise qu’il attend les résultats de la contre-expertise des laboratoires de Conakry avant de faire toute déclaration. Les échantillons prélevés sur les malades sont déjà arrivés. Une personne venue de Nzérékoré a été placée en isolement au CTEPI de Nongo où elle est soignée.

Lancement d’un cursus en langue N’ko à l’Université Kofi Annan de Guinée

L’Espace culturel Malick CONDÉ, situé dans l’enceinte de l’Université Kofi Annan de Guinée, a accueilli ce dimanche 7 février 2021, les promoteurs de l’alphabet N’ko pour procéder à la dédicace de plusieurs ouvrages en alphabet N’ko : un dictionnaire numérique intitulé “Mon dictionnaire en image”, 38 000 ouvrages de Sciences, de Mathématiques, de Philosophie, ainsi que les révélations du Qumrân et la création de 3 applications depuis juin 2019.

Le n’ko est le nom d’une écriture créée par le chercheur guinéen Solomana KANTE en 1949 comme système de transcription des langues mandingues en Afrique occidentale. Le mot « n’ko » signifie « je dis » dans toutes les langues mandingues.

La création de l’alphabet et de l’écriture n’ko par Solomana KANTE a entraîné un mouvement favorisant le n’ko parmi l’élite des locuteurs des langues mandingues, aussi bien en Afrique occidentale anglophone que francophone. L’instruction du n’ko a aidé à la formation d’une identité culturelle malinké en Guinée, au Mali et a également renforcé l’identité linguistique mandingue dans d’autres régions de l’Afrique occidentale.

Au début du XXIème siècle, l’écriture n’ko est principalement employée en Guinée, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire (respectivement par des populations parlant mandingue et dioula), mais aussi par une communauté malienne de langue bambara qui fait partie de la même racine que le malinké.
C’est un alphabet phonétique de 27 lettres possédant des marques diacritiques tonales.
Aujourd’hui, il est enseigné dans plusieurs universités prestigieuses : Harvard University (USA), l’Université d’Etat Saint-Petersbourg (Russie), l’Université du Caire (Égypte) et INALCO à Paris (France).

L’Université Kofi Annan de Guinée propose cinq (5) programmes liés au N’ko sous la direction de Nafadji Sory CONDÉ :

  1. Un Programme d’Alphabétisation, ouvert aux étudiants et non-étudiants, avec 3 niveaux (débutant, intermédiaire et avancé), chacun d’une durée de 3 mois et sanctionné par un certificat spécifique.
  2. Un programme d’Informatique-Bureautique en n’ko sur les logiciels suivants : Windows (durée 1 mois), Word (durée 1 mois), PowerPoint (durée 1 mois), Excel (durée 1 mois).
  3. Un programme d’Audiovisuel et de Journalisme en langue nationale principalement axé sur la Communication en langue nationale, les Techniques audiovisuelles, et l’Infographie.
  4. Un Programme d’équivalence des diplômes: après l’obtention d’un diplôme professionnel, d’une licence LMD, d’un diplôme technique ou d’ingénierie, d’une maîtrise et d’un master, des cours de méthodologie de traduction, de terminologies scientifiques dans les langues nationales vous permettront de traduire et de transcrire en n’ko votre rapport de recherche, votre mémoire, votre thèse afin d’obtenir l’équivalent de votre diplôme en n’ko.
  5. Un Programme d’enseignement à distance sur le site : www.nkopourtous-kofi.org

Ce programme d’enseignement à distance inclut 3 niveaux formation d’une durée de 6 mois (débutant, intermédiaire, avancé), chacun étant sanctionné par un certificat spécifique. Le suivi-encadrement des cours s’effectue également par le biais des réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook, Youtube).

Le fondateur de l’Université Kofi Annan, Dr. Ousmane KABA, l’un des promoteurs de cette langue, a proclamé toute sa satisfaction. « C’est un événement majeur, un événement culturel important. Vous savez, l’alphabet N’ko est maintenant introduit dans les ordinateurs pour féliciter l’alphabétisation en Afrique. L’écriture n’est pas seulement pour les Malinkés mais c’est pour toutes les langues africaines. Je pense que c’est bon de le savoir. Tout Africain qui maîtrise l’alphabet N’ko peut écrire sa langue maternelle avec cette écriture. »

Pour Diallo Moussa BALANDOU, Président de l’Académie centrale de N’ko, l’arrivée de ces livres vient à point nommé, c’est un grand pas pour l’Académie N’ko. « L’Académie centrale s’est donnée d’abord, comme priorité de traduire ces ouvrages, surtout pour les écoles primaires (…) Nous avons aussi traduit un dictionnaire visuel, le dictionnaire en images. Celui-ci permet aux enfants de connaître tous les outils de l’école et les objets qui leur sont familiers (…) Nous avons aussi annoncé l’arrivée de 3 applications sur l’application Android (Application d’initiation sur l’alphabet N’ko, la phonétique et le dictionnaire bilingue ndlr). Ces applications sont téléchargées en moyenne par 6 millions de personnes depuis juin 2019. »

Revue de presse du 23 janvier 2021

Illustration Revue de Presse

INTERNATIONAL

ONU Info
Le Secrétaire général de l’ONU, António GUTERRES, a annoncé, jeudi, la nomination de la Guinéenne Bintou KEITA au poste de Représentante spéciale et Cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

https://news.un.org/fr/story/2021/01/1086722

SANTÉ

MSF
Vaccin Ebola : création d’une réserve mondiale pour faciliter un déploiement rapide et une gestion transparente.

https://www.msf.fr/actualites/vaccin-ebola-creation-d-une-reserve-mondiale-pour-faciliter-un-deploiement-rapide-et-une-gestion-transparente

Assemblée Générale du 23 janvier 2021

Illustration de Mohamed KABA, Coordinateur Administratif

Après plusieurs semaines, le PADES s’est à nouveau réuni au siège de Conakry à la demande de ses partisans …

L’Assemblée Générale de ce samedi 23 Janvier 2021 présidée par M. Mohamed KABA, Coordinateur Administratif du parti, a ouvert la séance à partir de 12h15 avec l’approbation des membres de la Coordination et tous les militants présents.

L’Ordre du jour a porté sur les points suivants :

  1. Remerciements des responsables, militants et sympathisants du Parti
  2. Informations sur les activités récentes du Parti
  3. Redynamisation du Parti
  4. Parole aux militants
  5. Divers

https://www.facebook.com/story.php?story_fbid=938533486680402&id=250694985387194

Revue de presse du 15 janvier 2021

Illustration revue de presse

ÉCONOMIE

20 Minutes
Le tribunal de commerce de Marseille a accepté l’offre de reprise d’Alteo par Guinée United Mining Supply

https://www.20minutes.fr/economie/2947263-20210107-bouches-rhone-alteo-officiellement-rachete-consortium-implante-guinee

DROITS

Le Monde

En Guinée, des centaines de personnes toujours emprisonnées après la réélection d’Alpha Condé

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/01/08/en-guinee-des-centaines-de-personnes-toujours-emprisonnees-apres-la-reelection-d-alpha-conde_6065615_3212.html

IMMIGRATION / ÉMIGRATION

Le Parisien
L’apprenti boulanger guinéen menacé d’expulsion : Laye Fodé Traoré va être régularisé grâce à la détermination de son patron, en grève de la faim depuis le 3 janvier, et à la médiatisation de son dossier, Laye Fodé Traoré va pouvoir rester en France avec un titre de séjour.

https://www.leparisien.fr/societe/apprenti-boulanger-guineen-menace-d-expulsion-laye-fode-traore-va-etre-regularise-14-01-2021-8419103.php

Vœux 2021 du Dr. Ousmane KABA

« Je voudrais souhaiter bonne et heureuse année 2021 à tous les militants et les sympatisans du PADES, ainsi qu’à tous les guinéennes et les guinéens.

L’année 2020 à été une année difficile pour toute l’humanité, pour une unique raison : l’émergence de la pandémie du Covid-19. En effet cette terrible maladie a touché tous les aspects de la vie sociale, culturelle, économique et politique, dans le monde entier !

Sur le plan économique, le commerce international et national s’est replié sur lui-même. Les nations se sont refermées, je dirai même barricadées. À maintes endroits, la croissance économique qui est un indicateur de prospérité a été remplacé par la stagnation voir même la récession économique.

Sur le plan intérieur, la Guinée a connu une situation politique très difficile qui a débouché sur des troubles sociaux majeurs.

Notre parti, le PADES, a reconnu la victoire du Président de la République, contribuant ainsi à l’apaisement politique et social, ce qui était très important.

Je voudrais rassurer les militants du PADES. Notre parti continuera à avancer quelque soit l’évolution politique dans les semaines et les mois à venir.

Vive le PADES ! Vive la Guinée ! … Je vous remercie. »

Conakry, le 1er janvier 2021
Dr. Ousmane KABA, Président du PADES

Vœux du Secrétaire Fédéral du PADES France

Lamine KONÉ, Secrétaire Fédéral du PADES France

Lamine KONÉ
Secrétaire Fédéral du PADES France

« Meilleurs vœux 2021

Le PADES France, son Secrétaire Fédéral et son Président Docteur Ousmane KABA sont heureux de vous présenter leurs meilleurs et chaleureux vœux pour la nouvelle année 2021.

Que 2021 soit, pour notre beau pays, la Guinée, une année de paix, de santé, de stabilité politique et surtout de développement économique.

Que 2021 soit, pour vous et vos proches, comme un feu d’artifice, plein de moments forts, brillants, d’émotions, de bonnes surprises … Qu’elle vous apporte santé, joie, bonheur, prospérité et qu’elle permette la réalisation de tous vos désirs. »

Lamine KONÉ, Secrétaire Fédéral du PADES France

Lamine KONÉ
Secrétaire Fédéral du PADES France

« Meilleurs vœux 2021

Le PADES France, son Secrétaire Fédéral et son Président Docteur Ousmane KABA sont heureux de vous présenter leurs meilleurs et chaleureux vœux pour la nouvelle année 2021.

Que 2021 soit, pour notre beau pays, la Guinée, une année de paix, de santé, de stabilité politique et surtout de développement économique.

Que 2021 soit, pour vous et vos proches, comme un feu d’artifice, plein de moments forts, brillants, d’émotions, de bonnes surprises … Qu’elle vous apporte santé, joie, bonheur, prospérité et qu’elle permette la réalisation de tous vos désirs. »

Vœux du Secrétaire Général du PADES Paris

« Bonne année à tous les membres et sympathisants du grand Parti PADES d’ici et d’ailleurs. Ce fut une année pleine d’émotion et de beaucoup de travail au compte du parti, année électorale oblige. Nous avons mené ce travail pour le parti et en votre nom. Nous avons l’espoir que les idéaux du parti triompheront un jour dans l’intérêt supérieur de la nation.

Je formule les vœux de bonheur et du succès dans vos vies personnelles et dans celle du parti.

Que Dieu nous protège en ces temps mouvementés. »

Dr. Mamady DIABATÉ, Secrétaire Générale de PADES Paris

Dr. Mamady DIABATÉ
Secrétaire Général du PADES Paris

« Bonne année à tous les membres et sympathisants du grand Parti PADES d’ici et d’ailleurs. Ce fut une année pleine d’émotion et de beaucoup de travail au compte du parti, année électorale oblige. Nous avons mené ce travail pour le parti et en votre nom. Nous avons l’espoir que les idéaux du parti triompheront un jour dans l’intérêt supérieur de la nation.

Je formule les vœux de bonheur et du succès dans vos vies personnelles et dans celle du parti.

Que Dieu nous protège en ces temps mouvementés. »

Dr. Mamady DIABATÉ, Secrétaire Générale de PADES Paris

Dr. Mamady DIABATÉ
Secrétaire Général du PADES Paris

Sondage futur Premier Ministre de Guinée, 36,5 % d’intentions favorables au Dr. Ousmane KABA …

Quel Premier Ministre pour la Guinée ?

Suite à sa troisième investiture, si le Président Alpha CONDÉ devait tenir compte de l’opinion publique guinéenne dans le cadre d’un prochain remaniement gouvernemental, son actuel Premier Ministre serait désavoué.

En effet, l’Association Guinéenne des Sciences Politiques (AGSP) vient de rendre public le rapport d’un sondage, dont les résultats ne classent Ibrahima KASSORY FOFANA qu’à la seconde place !?

Sur un total de 8 personnalités qui leur étaient proposées :

  • Docteur Ousmane KABA
  • Ibrahima Kassory FOFONA
  • Naby Youssouf Kiridi BANGOURA
  • Fodé Bangoura
  • Tibou KAMARA
  • Kémoko TOURE
  • Docteur Ousmane DORE
  • Docteur Mohamed DIANE

les 934 sondés se sont prononcés à hauteur de 25,6 % en faveur du maintien de l’actuel locataire du Palais de la Colombe. Il dépasse de 6 points son ministre de l’Industrie et des PME : Tibou KAMARA, qui se taille 19,1 % d’opinions favorables.

Mais ces deux titulaires du gouvernement sont dépassés par le Dr. Ousmane KABA, leader du PADES, qui c’était illustré par son opposition au troisième mandat. Il récolte en effet 36,5 % d’intentions favorables.

Prenez connaissance du rapport de synthèse du sondage de l’Association Guinéenne des Sciences Politiques (AGSP) en cliquant sur ce lien.

Le Journal de l’Afrique – France 24 – Interview du Dr. Ousmane KABA

Alpha CONDÉ a été investi en Guinée, élu pour un troisième mandat présidentiel, très controversé par l’opposition, le chef d’Etat a vu de nombreux présidents africains se joindre à la cérémonie. Alpha CONDÉ a appelé les guinéens à « oublier le passé » …

Le Docteur Ousmane KABA, présent pour cette investiture, a déclaré : « Je pense qu’il faut être un bon perdant et l’inviter lui aussi (Alpha CONDÉ, ndlr.) à être un bon gagnant. C’est-à-dire un Président qui va rassembler tous les Guinéens et il doit pouvoir relever tous les défis pour ce peuple. », au micro de Guinéenews, à son arrivée au Palais des Nations.

Remerciements du Président du PADES aux Militants, Sympathisants et Responsables du Parti

Remerciements du Président du PADES : Dr. Ousmane KABA

Le Président du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), tiens à remercier l’ensemble des Militants et Sympathisants ainsi que les Responsables du Parti à tous les niveaux après les dernières élections présidentielles du 18 octobre 2020.

Le Président vous remercie pour votre dévouement et de votre engagement pour la cause du Parti, aussi bien pendant la Campagne que pendant le Scrutin. Les Responsables, les Militants et les Sympathisants ont massivement voté pour notre parti, sur toute l’étendue du Territoire National.

Grâce aux efforts consentis par chacun de vous le PADES progresse ! En effet, un Parti naissant qui n’a que 3 ans d’existence est aujourd’hui, implanté dans toutes les 33 préfectures de la Guinée, cet effort est le résultat de l’implication des uns et les autres y compris nos responsables à l’étranger.

Chers Militants, Sympathisants et Responsables du PADES, sachez que la lutte démocratique que nous avons ensemble amorcée dès la création de notre parti est très loin de connaitre son épilogue. Nous devons travailler davantage pour faire adhérer l’ensemble de nos concitoyens sans exception à notre projet de société.

Merci à toutes et à tous !

Conakry, le 1er décembre 2020
Dr. Ousmane KABA, Président du PADES

Prenez connaissance de cette déclaration en cliquant sur ce lien.

Déclaration du Président du PADES suite au scrutin du 18 octobre 2020 …

Déclaration du Président du PADES : Dr. Ousmane KABA, suite au scrutin du 18 octobre 2020

Le scrutin du 18 octobre 2020 a donné lieu à des tragiques évènements. Le PADES appelle à la paix, à la cohésion sociale et à l’unité nationale.

En effet, la crise a été provoquée par les fraudes électorales. Cependant, la violence a été déclenchée par l’auto-proclamation d’un candidat et son appel à manifester, suivi de la répression des forces de l’ordre.

Nous condamnons fermement toutes ces attitudes.

En ce qui concerne le scrutin, vu du côté du PADES, le dernier jour de la campagne, le vendredi 16 octobre, le leadeur du PADES a été interdit par l’armée de rentrer à Siguiri en dépit de la programmation et de l’autorisation de toutes les autorités locales, y compris le Maire.

Durant le scrutin, nous avons tous vécu et observé :

  • L’interdiction faite à nos Délégués d’assister à la centralisation à maints endroits ;
  • La modification ou la substitution de Procès-Verbaux (PV) dans plusieurs endroits (Siguiri, Kankan, N’Nzérékoré, Faranah, Boké, Boffa, Kouroussa, Mandiana, Gueckédou) jusque dans mon village à Karifamorya Kankan.

Au total, nous avons assisté à la non comptabilisation de nos voix par les CACV à hauteur de 56% sur l’ensemble du territoire national.

Suite à ces violences, des guinéens ont perdu leur vie. Des biens publics et privés (maisons et boutiques) ont été saccagés. Le PADES, par ma voix condamne vigoureusement toute violence de quelque origine que ce soit. Nous condamnons également, toute dérive à caractère ethnique, communautaire ou régional car la Guinée est une et indivisible. L’ensemble du peuple de Guinée partage la même pauvreté et les mêmes défis de manque de routes, d’eau et d’électricité.

Le PADES appelle au sens de responsabilité des Hommes politiques de tout bord, d’éviter d’infliger des souffrances à notre peuple. Il faut nécessairement cultiver l’éthique et la morale dans nos actions politiques. Rien ne justifie la mort d’un guinéen, civil ou militaire. Nous présentons nos condoléances et notre compassion aux familles endeuillées. Nous souhaitons par la même occasion un prompt rétablissement aux blessés.

Dans ces moments terribles, toutes nos déclarations doivent aller dans le sens de l’arrêt de la violence, de l’unité et de la fraternité entre les guinéens. Rappelons à chacun et à tous que le pouvoir, fut-il présidentiel ne vaut pas une guerre fratricide et tribale; c’est-à-dire une guerre civile. Nous remercions et félicitons chaleureusement tous les sympathisants, militants et responsables du PADES sur l’ensemble du territoire national et à l’extérieur pour les efforts et le civisme consentis au cours de cette élection.

En tant que leaders politiques, nous avons tous l’obligation de mettre la nation guinéenne au-dessus de tout, y compris nos intérêts électoralistes.

Que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens !

Kankan, le 27 octobre 2020
Dr. Ousmane KABA, Président du PADES